Japon#3 – Les neiges éternelles de Fujisan

Quand on évoque le Japon, on pense emojis, sushis et mont Fuji (emoji pour la rime, sinon j’aurais mis manga hein). Ce volcan sacré de 3 776 mètres, ses neiges éternelles et ses cerisiers en fleurs en font un des symboles forts du Japon et un incontournable de tout voyage dans l’archipel.

Cerisier en fleur aux abords de Fuji

Le mont Fuji est un véritable pèlerinage pour de nombreux Japonais (et touristes). On peut gravir le mont de début juillet à fin août. Pour l’ascension, il faut compter entre cinq et huit heures, pour la descente un peu moins. Il est un proverbe japonais qui dit qu’un homme qui gravit une fois le mont Fuji est un sage ; un homme qui le gravit deux fois est un fou. En ce qui me concerne, ça ne sera ni l’un ni l’autre puisque ce n’était pas la bonne période (ouf). Et puis le mont, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est tellement beau vu d’en bas. Quel gâchis quand on est dessus, on ne le voit plus ! (#lameexcuse)

Le mont Fuji vu du parc municipal

Le mont Fuji se trouve à une heure à peine de Tokyo, avec un changement à Kawaguchi-ko. Là, on monte dans un train qui annonce la couleur : des dessins partout du mont Fuji sous forme d’animé : mont qui rit, mont qui pleure et j’en passe. J’imagine très mal la SNCF faire des bonhommes-Tour Eiffel sur le train Rennes-Paris (Bretagne, si tu m’entends).

Paysage de carte postale

Nous avons décidé de nous rendre au lac Kawaguchi, qui donne l’un des plus beaux points de vue sur Fujisan. Le mont Fuji fait en effet partie de la région des cinq lacs et est donc entouré… de lacs. A la gare, un bus spécial vous propose un tour de du lac avec des arrêts plus ou moins stratégiques. Vous descendez/montez où vous voulez. La ville comprend quelques hôtels et ryokans et semble être un lieu de villégiature et de thalasso à la japonaise. Pas grand-chose à y faire donc, si ce n’est contempler le mont sacré sous toutes ses coutures. Et c’est déjà bien. On sélectionne plusieurs arrêts, dont un où nous sommes les seuls à descendre. Tant mieux, la vue est splendide et les quelques cerisiers en fin de floraison complètent le tableau à la perfection. Tout est calme et sérénité.

Fuji_JaponLe printemps japonais

Le dernier stop nous emmène dans un petit parc municipal magnifiquement fleuri. Les couleurs jaunes et roses vives contrastent avec le bleu du ciel et du lac et les neiges du mont. Une splendeur.

Pause culinaire (pour les autres tests, on va voir « On se fait une bouffe ? »)

*Oui je sais j’ai encore trahi mes rubriques. Bref.*
Ce jour-là, on a mangé par terre. Dans ce restaurant traditionnel trouvé par hasard (en fait, l’un des seuls que nous avons croisés), on mange à la japonaise old style : tatamis, coussins, assis sur ses jambes le dos bien droit. Les filles peuvent choisir l’option assise avec jambes sur le côté. Mais les jambes sous la table, ça jamais ! C’est en tout cas fatiguant et très difficile à tenir.

Table basse, tatamis et coussins : le repas traditionnel

On goûte sans le savoir une spécialité du coin : le Hōtō. Des énormes pâtes type udon dans une soupe miso, le tout accompagné de légumes.  Le truc en plus, ce sont les potirons et les patates douces. Les Japonais adorent les patates douces, mais les mangent plutôt frites et seules que dans des soupes. On s’estime donc très heureux ce jour-là. Les épices et condiments viennent achever ce plat qui est dans mon top 5 de ce que j’ai goûté durant ce voyage. Après un peu de marche, ce plat nutritif est exactement ce qu’il nous fallait.

Hoto_JaponLe Hōtō, spécialité de la région de Yamanashi

On repart plein de pensées positives et on descend vers Kyoto. Merci Mister Fuji !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s