Mémoires d’Outre-Manche : Erasmus en Angleterre

      Pour mes débuts dans la blogosphère, parlons perso. Puisque le thème sera le voyage, autant commencer par le 1er qui a vraiment compté : c’était au Royaume-Uni par le biais du célèbre programme d’échange Erasmus, véritable rite de passage pour tout voyageur en devenir. Direction Exeter.

Tout a commencé quand j’ai décidé de réaliser un vieux rêve, du haut de mes 20 ans (ah, la belle époque) : vivre un an au rythme du flegme britannique. Puisque je préparais une licence d’anglais, le programme Erasmus était tout indiqué. Après une compétition acharnée, tests et lettres de motivation, j’ai été acceptée à Exeter, dans la région du Devon, au Sud-Ouest de l’Angleterre, et dans l’une meilleures universités du pays ! Je quitte donc ma terre natale (la Bretagne, on en reparlera) et passe la frontière maritime pour terminer ma licence. Ce fut une année de découverte, faite de voyages à travers le Royaume-Uni et de premières fois : première coloc’ à 12, premières pintes de cidre (amateurs de cidre breton ou normand,vous pourriez être déçus, la Strongbow est une pâle copie ; pour tout savoir sur les pubs anglais, c’est par ici), premières dissert’ en anglais (et là-bas, ça ne rigole pas)…

Exeter campusLe magnifique campus en automne

Le campus d’Exeter University était à la hauteur de mes espérances. Un campus de taille plutôt modeste, mais « à l’américaine ». Des cours (de littérature pour ma part) où le professeur n’est présent que pour « orienter » les débats entre les étudiants. Les premiers temps ont été difficiles : petit groupe de 15 étudiants, deux, voire trois romans à lire par semaine, sans compter les essais et autres dissertations à lire ou à rédiger évidemment. Vient le cours en lui-même, où les étudiants décochent leurs plus beaux arguments, car il faut raisonner, débattre, occuper l’espace vocal… chose à laquelle, nous Français, ne sommes pas habitués dans les salles de classe.

campusLes étudiants profitent du campus

Une année intense donc, mais riche : découverte d’une littérature incroyablement diversifiée, parfait pour une croqueuse de livres, et en anglais qui plus est. Sur le plan personnel, vous vous doutez qu’une année Erasmus comporte son lot de soirées, sorties et voyages en tout genre (on ne va pas se mentir, c’est un peu pour ça qu’on vient).

Place à la charmante ville d’Exeter.

Exeter est une petite ville touristique d’environ 100 000 habitants, reconnue pour son université réputée, mais aussi pour son patrimoine architectural riche et magnifique ; la cathédrale en est l’exemple le plus parlant. Une douceur de vivre y règne, les balades au bord du fleuve sont très agréables et sont sublimées par un tea time au salon de thé du bord de fleuve (par ici pour l’adresse, et pour les autres English pubs à Exeter). Surprise de taille (pour moi en tout cas), J.K. Rowling, l’auteur de la célébrissime saga Harry Potter, et surtout Tom Yorke, leader de Radiohead (mon groupe fétiche), sont tous les deux passés par l’Université d’Exeter. Cette ville était faite pour moi !

ExeterLe centre historique d’Exeter

Pour découvrir la ville, quoi de mieux que de déambuler dans ses rues. Ruez-vous (ou prenez votre temps, au choix) vers le très beau centre historique et sa cathédrale, puis Parliament Street, l’une des plus petites rues du Royaume-Uni (selon la plaque), la mignonne rue de Gandy Street, High Street pour le shopping… Pour vous libérer de la foule des magasins, quoi de mieux qu’une balade en bord de fleuve, avec son musée maritime, ses antiquités et son calme apaisant. En vous y rendant, vous passerez sans doute devant la Maison qui bouge (The House That Moved), une maison de style Tudor qui a vraiment été déplacée, d’où son nom !

Balade le long du fleuve Exe

Construite au XIIe siècle, la cathédrale est un chef-d’œuvre d’architecture gothique. A l’intérieur, la nef est impressionnante, et l’horloge astronomique est un incontournable. J’adore visiter les églises, c’est une véritable plongée dans l’histoire et le passé, comme en témoigne un vieux drapeau usé par le temps et les foules. La place de la cathédrale est un ensemble impressionnant et massif, très harmonieux et agréable.   

Exeter CathedralLa cathédrale d’Exeter, un must-see !

Exeter est un excellent pied-à-terre pour visiter la belle région du Devon et tout le sud de l’Angleterre. Départ au prochain billet, justement !

Publicités

3 commentaires

  1. Voilà qui résonne bien en moi ! Cela a commencé de la même façon pour moi, dans un autre coin du Royaume Uni, quelques (hum hum) années avant, mais je pense également qu’Erasmus est une fabuleuse aventure, qui entraîne beaucoup de réflexion, de prise de recul et d’envie de découverte !

    J'aime

    • Hello Caro ! Où étais-tu au Royaume-Uni ? Moi aussi ça fait quelques années (déjà !) mais comme tu le dis, c’est une fabuleuse aventure, qui donne le goût du voyage et de la découverte 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s